• Yann Cabello

Notions fondamentales (2) : La lumière, les familles

Mis à jour : avr. 27

Photographe à Clermont-Ferrand 63, formation en photographie et ateliers, ma prestation ici.


Cet article nous permet d'entrer dans le vif du sujet, avec des applications plus immédiates et concrètes ; gérer la transition entre la surface éclairée et les "ombres". Tout le monde a plus ou moins entendu parler de l'incidence de la taille de la source de lumière du point de vue du sujet, bien qu'il ne s'agisse que d'une conséquence, nous allons voir pourquoi, comment, l'incidence sur le choix du modeleur et de son positionnement.



LA LUMIÈRE – LES FAMILLES


Une source ponctuelle est une source de lumière omnidirectionnelle qui peut être assimilée à un point de taille négligeable ; toute la lumière est émise à partir d’un seul point et dans toutes les directions. Une source ponctuelle projette une ombre unique et nette.


Une source étendue est une source de lumière de taille non négligeable ; la lumière est émise à partir de plusieurs points et projette une zone de pénombre entre l’ombre et la lumière.


Le soleil est une source étendue (assimilable à un disque plutôt qu’à un point) ; pourquoi les ombres qu’il projette sont-elles parfaitement nettes ?

Le soleil est une source primaire (il émet sa propre lumière) étendue et à l’infini. En optique géométrique, « à l’infini » signifie que « l’objet » (source des rayons lumineux) est si éloigné que tous les rayons qui en viennent sont parallèles. Il n’y a donc pas de pénombre.



LES IMPLICATIONS PHOTOGRAPHIQUES

Grâce à cette connaissance, nous allons pouvoir gérer ce que nous appelons communément la "dureté des ombres", bien qu'il s'agisse en fait de gérer la pénombre, sa présence ou non et son étendue. Pour cela, nous avons deux leviers avec lesquels nous pouvons jouer séparément ou conjointement :


1. Gérer la distance source de lumière/sujet

Si je souhaite réduire la pénombre pour obtenir une ombre portée bien nette et découpée, il suffit d'éloigner la source du sujet. A l'inverse, si je désire étendre la pénombre pour obtenir une ombre portée progressive, il suffit d'approcher la source du sujet. Du point de vue du sujet, cela revient à réduire ou augmenter la taille de la source. Plus j'éloigne la source, plus sa taille devient négligeable, elle se comporte comme une source ponctuelle.


2. Gérer la taille de la source

Approche plus pratique si on ne dispose pas du recul nécessaire pour gérer la distance et à la fois plus onéreuse car il faut envisager l'achat de plusieurs tailles de modeleurs. Si je souhaite réduire la pénombre pour obtenir une ombre portée bien nette et découpée, il suffit de réduire la taille de la source. A l'inverse, si je désire étendre la pénombre pour obtenir une ombre portée progressive, il suffit d'augmenter la taille de la source. Du point de vue du sujet, il s'agit de réduire ou augmenter la taille de la source. Plus la taille de la source est petite, plus elle se comporte comme une source ponctuelle.


La lentille Fresnel, version aplatie d'une lentille convexe, est l'outil polyvalent par excellence, elle permet de gérer la pénombre sans réduire ou augmenter la distance ni la taille du modeleur, grâce à la dé/focalisation. Focalisée, elle est également l'outil le plus directionnel de la panoplie du photographe, les rayons émis sont parallèles, à la manière d'une source étendue à l'infini.


Hélas son prix est astronomique. Une option plus encombrante mais moins onéreuse (et quand même !) est le réflecteur parabolique. Attention, nous ne parlons pas ici de tous ces modeleurs vendus comme tels : les parapluies et softbox "deep" (profonds) n'ont rien de parabolique, au mieux ils canalisent (comprendre ils bloquent) la projection, au pire ils la déplacent, mais en aucun cas, ils n'émettent des rayons parallèles pour une lumière réellement unidirectionnelle. A la façon de la lentille Fresnel, le réflecteur parabolique permet de dé/focaliser (le flash se déplace le long de l'axe).


Si la gestion de la pénombre est importante, contrairement à ce que l'on croit, elle n'est pas le seul aspect qu'il faut considérer en matière de gestion des ombres et pour choisir son modeleur.



PROCHAIN ARTICLE

La lumière, la transmission.



Je remercie Parabolix Light pour la mise à disposition des 2 derniers schémas.

https://www.parabolixlight.com/



#fondamentauxphotographie #lumierephotographie #lumierefamille #penombre #ombres #modeleurphotographie #parabolique #lentillefresnel #yanncabellophotographe #formationsphotographie #ateliersphotographie #photographeclermontferrand #clermontferrand

112 vues